Écrit par makesense

C’était quand, la dernière fois que tu as entendu parler du réchauffement climatique ? Laisse-moi deviner : moins de 24 heures. Corsons l’exercice. A quand remonte la dernière fois que c’était de manière positive ?

Ah. Moins facile, celle-là, hein ?

Eh oui, l’optimiste orienté vers les solutions. 😉

Le petit détail qui fait toute la différence. Et qui semble faire partie des espèces menacées d’extinction, lui aussi.

Le réchauffement climatique et ses chiffres déprimants sont sur toutes les chaînes. Du style “Plus de la moitié des vertébrés ont disparu en quarante ans”, “Jusqu’à 12 000 microparticules de plastique par litre d’eau dans l’Arctique”.

On nous rabâche sans cesse qu’on a atteint le point de non-retour.

Mais est-ce qu’on est vraiment fichus au point d’attendre les bras ballants que la société s’effondre ?

Nous, dans la communauté makesense, on pense que non.

On pense que parler d’un sujet de société en se marrant et en passant un bon moment, c’est possible.

On pense qu’on peut encore faire changer les choses. Mais pour ça, c’est clair qu’il faut agir. Et le faire maintenant.

C’est ce qu’on a prouvé ce mois-ci avec le défi des 100 apéros. Depuis novembre, la communauté makesense de Paris s’est lancé le défi d’organiser 100 apéros en un mois. L’objectif ? Montrer qu’on peut mobiliser 1000 personnes sur des thématiques aussi variées que le bonheur au travail, l’intelligence artificielle au service de l’impact social, le rôle de l’art dans la société ou encore le gaspillage alimentaire. Tu te souviens de l’appréhension du hors sujet devant ta copie de philo ? Eh bien, ici, aucun risque. La richesse du format vient de la diversité des sujets !

C’était quand la dernière fois que tu as eu une conversation vraiment intéressante, avec des gens que tu ne connaissais pas, sur un sujet de société qui t’interpelle ?

Prenons une personne — tiens, mettons toi, par exemple.

Oui, toi.

Ça fait un moment que tu t’intéresses de plus en plus à la question de la santé/de la permaculture/de la tech for good/(rayer la mention inutile). Tu es peut-être débutant.e, ou carrément expert.e sur le sujet.

Donc tu trouves cette thématique chouette, et tu aimerais connaître les solutions pour agir concrètement. Car il existe des alternatives un peu partout. Elles apportent des solutions locales, hyper concrètes, à des problèmes qui paraissent lointains. Pas besoin d’aller au Kenya ni à la ferme du Bec Hellouin en Belgique pour percer les secrets de la permaculture. Peut-être qu’une escapade dans ton quartier sera amplement suffisante.

Tu l’auras compris, nous sommes convaincus être entouré.e.s de solutions. Et si tu te poses des questions, il y a de grandes chances que tu ne sois pas le.la seul.e. Hallelujah ! Tout ce qui manque pour faire des étincelles, c’est de créer une occasion pour que tout ce beau monde se rencontre. Qu’on partage ses questionnements et qu’on fasse découvrir des alternatives qui soutiennent la cause. Et, idéalement, autour d’une petite bière et de bretzels.

Eh bien voilà ! C’est à ça que sert un apéro makesense.

Un apéro makesense, c’est un petit groupe de personnes qui se réunit autour d’un sujet qui leur tient à coeur. Elle se donnent rendez-vous dans un bar, dans un tiers-lieu lié au sujet, ou faire ça chez l’organisateur.rice de l’apéro. Chacun ramène à manger et à boire et c’est parti pour une soirée de folie !

Alors, est-ce qu’on a raison de croire en notre pouvoir d’agir ?

Est-ce qu’on a réussi à relever le défi des 100 apéros ? Eh bien oui ! Enfin, presque. On en est à 99 en un mois. On s’est dit que c’était aussi stylé que 100. Non ?

En tout, ce sont 947 personnes qui se sont réunies pour parler des sujets qui leur tiennent à coeur.

Deux tiers des organisateur.rice.s d’apéros organisaient un événement makesense pour la première fois. Tout le monde peut donc facilement s’approprier le format !

Qu’est-ce que ça t’apporte, d’organiser un apéro makesense ?

Pourquoi organiser un apéro makesense et ne pas organiser un simple apéro comme tu le ferais habituellement ?

Excellente question, merci de l’avoir posée ! 😉

Les avantages sont multiples. Pour toi, pour les autres, et pour l’univers tout entier. Mais on va se limiter à 3 pour le moment :

1 _Tu vas te débarrasser de cette fameuse dépression défaitiste

Un apéro makesense, c’est un espace d’expression et d’action qui te rappelle que tu peux avoir de l’impact. Plutôt que de succomber au défaitisme avec lequel les médias te biberonnent, tu peux faire avancer les sujets qui te tiennent à coeur en choisissant un format hyper adaptable. C’est un moyen de récupérer ton pouvoir d’agir ! Tu vas rencontrer des gens dynamiques, motivés, qui vont te redonner foi en l’humanité.

2 _Tu vas y rencontrer l’âme-soeur

Enfin, peut-être. En organisant un apéro makesense, tu t’adresses à une communauté rassemblant plus de 80 000 personnes dans le monde entier. A Paris seulement, il y a plus de 3 000 membres actifs qui organisent régulièrement des événements aux formats très variés. Avec cet apéro, tu toucheras un public plus large que ton entourage. Tu vas donc rencontrer de nouvelles têtes qui te comprennent. Qui sait, tu vas peut-être rencontrer ta future associée ou même ta moitié. Tout ça grâce au pouvoir fédérateur de la culture bio dynamique de la patate (avoue que ça envoie du rêve !).

3 _Tu vas enfin trouver ta place dans le monde

En organisant un apéro makesense, tu t’inscris dans un mouvement global, mais en agissant à ton échelle. Ici, pas question de partir en guerre, armure bombée et crinière au vent, tel un Don Quichotte se battant contre les moulins à vent du réchauffement climatique. Non, tu agis petit, en ayant un impact à TON niveau. Mais tu bénéficies de la visibilité d’un mouvement plus grand. Et tu contribues aussi à le faire grossir et à décupler son impact collectif. Bon, je ne vais pas te refaire la légende du colibri ou l’image des gouttes d’eau qui font le grandes rivières, tu as saisi l’idée. En plus, tu ressors de ton apéro avec plus de clefs pour agir, et plus de personnes dans le même cas que toi.

Et maintenant ?

Le défi des 100 apéros ne s’arrête pas là. Ce mois nous a conforté dans l’idée qu’il s’agit d’un format simple, accessible, et qui permet de mobiliser un grand nombre de personnes. Notre ambition, maintenant, c’est de permettre à la France entière d’organiser des apéros makesense en 2019.

Pour faire bouger les choses, finalement, pas besoin de prendre ton épuisette pour aller nettoyer l’Arctique. Ni te reconvertir en garde-faune et partir sauver les rhinocéros au Kenya. Parfois, il suffit de boire un coup avec des gens cool dans un chouette lieu.

Alors ? Est-ce que ce serait pas l’heure de l’apéro ?

Pour participer à un apéro sur une thématique qui te plaît, c’est par ici.Tu découvriras tous les prochains apéros prévus et tu n’auras plus qu’à t’inscrire à ceux qui t’intéressent pour être tenu.e au courant de leurs actualités.

90 personnes ont déjà organisé un apéro et ont été convaincues par format. Sur qui voudrais-tu en savoir un peu plus ?

→ Benoît, qui a participé à 23 événements makesense dont 9 apéros, et qui a a organisé un apéro sur l’intégration professionnelle des réfugiés

→ Julia, qui a organisé un apéro chez elle sur le fait de vivre sa féminité aujourd’hui

→ Thomas et Mathilde, participant.e.s d’un apéro qui a été annulé, mais qu’ils ont repris, devenant organisateurs à leur tour ! Ils se sont interrogés sur l’éducation de demain